Pogona vitticeps

Pogona vitticeps

Pogona vitticeps

 

 

liste des espèces du genre Pogona

 

* Pogona barbata (Cuvier, 1829) - dragon barbu de l'est
* Pogona henrylawsoni (Wells & Wellington, 1985) - Dragon de Lawson
* Pogona microlepidota (Glauert, 1952)
* Pogona minor : décrivait que le minor minor, mais aujourd'hui, on a assimilé 3 sous espèces de minor
* Pogona minor minor (Sternfeld, 1919)
* Pogona minor minima (Loveridge, 1933)
* Pogona minor mitchelli (Badham, 1976)
* Pogona nullarbor (Badham, 1976)
* Pogona vitticeps (Ahl, 1926) -dragon barbu de l'Ouest ou agame barbu de l'Ouest, le plus commun

 

 

Description:

le dragon barbu est un lézard robuste et massif soutenu par de solides membres équipés de griffes aïgues. Il possède une large tête triangulaire et une rangée d'écailles épineuses sous le cou lui servant d'avertissement contre les prédateurs. Lorsqu'il se sent menacé, l'agame barbu ouvre largement la gueule tout en déployant sa barbe d'épines afin d'impresionner ses ennemis.

Distribution Géographique et Habitat :

Originaire d' Australie, les biotopes qu'il rencontre sont les savanes desertiques ou Il affectionne les savanes semi-désertiques bordant le grand désert central ou les terres boisées de la Côte Est, où il mène une existence diurne, terrestre et semi-arboricole.Il passe le plus clair de son temps perché sur une branche ou rochers pour surveiller sont territoire ou dormir,mes toujours à l'affût des insectes et autres petits animaux qui composent en partie son repas .

Alimentation :


Une bonne alimentation diversifiée est primordial à la santé de l'animal. Il est donc fortement conseillé de les nourrir avec des aliments bien équilibrés et de premières qualités. C'est d'autant plus important dans le cas des jeunes dragons barbus, car ceux-ci ont une croissance d'une rapidité incroyable. Il s'agit ici d'un lézard qui mange beaucoup, il ne faut donc pas le priver de nourriture.

Pour ce faire, il est conseillé de nourrir les insectes, tels les grillons, blattes et vers, en leur présentant des aliments riches en calcium avant de les offrir au reptile. Il est aussi possible de saupoudrer les insectes de suppléments calciques au moins deux fois par semaine afin d'obtenir un aport deux fois plus élevé en calcium qu'en phosphore.

Pour les jeunes spécimens, les repas doivent être constitués d'insectes de taille adaptée de façon quotidienne. Au fur et à mesure de sa croissance, l'agame barbu acceptera volontier des petits souriceaux. Ceux-ci sont à la fois riche et bien équilibré, ce qui en fait un très bon aliment.

Bien que l'alimentation des jeunes lézards soient principalement constitué de nourritures animales, il est aussi important de leur offrir, à raison d'une fois par deux jours, quelques végétaux coupés en petits morceaux.

Les végétaux les plus fréquement offert en captivité aux dragons barbus sont principalement la laitue verte, la chicorée, la luzerne, la carotte, la mangue, la courge, l'endive, la figue ainsi que le pissenlit et le trèfle. Diversifier les aliments est une chose primordiale afin d'éviter les carences ou les anorexies volontaires provoquées par une laissitude alimentaire.

Les agames adultes ou juvéniles avancé doivent préférablement être nourrient de végétaux à raison d'environ 80% de leur alimentation. En effet, il semblerait que d'offrir de la nourritures trop riches en protéines animales aux lézards d'un âge plus avancé peut provoquer des désordres hépatiques sérieux.

La collecte d'insectes directement de la nature est chose possible. Par contre il faut éviter la capture d'insectes qui aurraient pus être en contact avec certains produits nocifs comme les pesticides et insecticides. Il faut donc être bien prudent afin de ne pas transmettre ces produit aux pentionnaires par le biais de nourriture toxique.

Attention! il est fortement déconseillé de les nourrir de lutioles, chenilles ou papillons. La toxicité de certaines espèces peuvent être très nocif pour les reptiles.

Soins en Captivité:

Peu exigent pour sa garde en captivité, l'agame barbu est un lézard idéal pour les terrariophiles débutants. D'une très grande familiarité, il se laisse manipuler avec beaucoup de facilité mes  ca reste un reptile donc a pas sortir de sont terrarium tout les 2 minutes . En effet, ce reptile semble n'avoir aucune crainte envers l'homme, à quelques exeptions près, même lorsqu'il s'agit d'un spécimen juvénile. Ce comportement est tout à fait unique à cette espèce, car la plupart des reptiles démontrent habituellement une peur instinctive de l'homme.

Bien qu'un jeune spécimen puisse vivre dans un vivarium relativement petit, il est fortement conseillé d'offrir à un spécimen adulte un grand vivarium. Compte tenu de la corpulance de ce lézard, la profondeur de l'habitat doit être d'au moins 50 cm.

Par conséquent, un vivarium (120cm) de largeur, par (50cm) de profondeur, par (50cm) de hauteur est le minimum pour la garde en captivité d'un couple.

Il est à noter qu'il ne faut en aucun cas faire cohabiter plus d'un mâle emsemble, car les combats territoriaux sont très violent.

Le fond du vivarium peut être recouvert de sable fin ou d'écorces de bois, ce qui facilite grandement l'entretien. En effet, lorsque le reptile défèque, il est possible de ramasser seulement la partie souillée sans pour autant défaire le décors au grand complet.

Note: Ce substrat doit impérativement être changé à tous les deux ou trois mois afin d'assurer une bonne hygiène et une bonne santé aux animaux.

Pour les jeune spécimen, il est fortement conseillé d'utiliser un tapis de feutre ou du papier absorbant pour couvrir le fond du vivarium, car ceux-ci sont plus sujet à des occlusions intestinales. Par contre, ce substrat doit être nettoyer et/ou changé herbomadairement car il favorise grandement la prolifération des odeurs et des bactéries.

La température doit être maintenue entre 28 et 35°C le jour et osciller aux alentours de 22°C la nuit. Puisque le Dragon Barbu est un reptile diurne, un éclairage à rayons UVB de bonne qualité, placé de façon à ne pas être séparé de l'animal par une vitre, est important. Dans le cas contraire, la vitre bloquera les rayons et le néon serait donc d'aucune utilité.

Pour une plus grande efficacité, le néon doit être disposé de manière à ce que l'occupant puisse s'y raprocher à moins de 30cm sans toutefois pouvoir l'atteindre. Les rayons UVB sont essentiels à la santé du lézard afin de lui permettre de bien assimiler la vitamine D lors de ses repas.

Afin d'obtenir les températures idéales, une lumière chauffante placée au dessus d'une roche ou d'une branche est important. Une pellicule chauffante sous le vivarium peut aussi être installée à l'opposé de la lumière chauffante, afin de permettre au reptile de bien digérer après un repas.

Plusieurs branches massives doivent être disposées de façon à ce que l'animal puisse grimper et s'approcher des sources de chaleurs tout en gardant une certaine distance sécuritaire pour ne pas s'y brûler. La présence de plusieurs cachettes adaptées à la taille du reptile est indispensable. Omettre cet élément occasionne un stress inutile à l'animal.

Bien que le Dragon Barbu s'hydrate en mangeant des végétaux, un bol d'eau gardé propre et changé tous les deux jours est conseillé afin de permettre au lézard de s'abreuver en cas de besoin. Il est aussi possible de vaporiser les végétaux d'eau, ce qui permettera une meilleur hydratation de l'animal si celui-ci ne s'abreuve pas volontairement.


Reproduction :

Contrairement aux femelles, les mâles, qui sont généralement d'une plus grande taille, possèdent plusieurs pores fémoraux bien distincts situés à l'intérieur des cuisses.

De plus, des remflements de chaque coté de la queue sont visibles chez les mâles. Ces remflements, qui sont en fait les organes de reproduction des mâles, sont absents chez les femelles.

Les agames barbus sont matures sexuellement vers l'âge d'un an et demi à deux ans. Afin d'augmenter les chances de reproduction, une période de repos d'environ deux mois est important avant l'accouplement des dragons barbus. Durant cette période, la température doit diminuer graduellement jusqu'à ce qu'elle ocille aux alentours de 24 à 27°C de jour et 18 à 20°C de nuit.

La durée d'éclairage doit aussi diminuer de 10-12 heures par jour à environ 8 heures. Il est à noter que durant cette période, la plupart des spécimens refusent de se nourrir.

Environ deux mois plus tard, la chaleur du vivarium doit augmenter à raison de quelques degrés par jour jusqu'à ce que les températures normales soient atteintes. Il est fortement conseillé de séparer mâle et femelle afin de permettre à cette dernière de bien reprendre ses forces lors des repas.

Puis, laisser passer deux semaine pour ensuite remettre le couple ensemble. Le mâle fera alors une parade nuptiale qui consiste à déployer sa barbe noire tout en hochant la tête verticalement de manière répétitive. Ensuite, le mâle saisi la nuque de la femelle tout en la griffant de ses pattes arrières afin de la forcer à s'accoupler. Si la femelle est réceptive, elle soulèvera la queue afin de permettre l'accouplement.

Dans le cas où la femelle n'est pas intéressée, elle se plaquera tout simplement au sol afin d'empêcher la reproduction. L'accouplement dure environ deux à trois minutes.

À la naissance, cette agame mesure plus ou moin (environ 8 cm). Les jeunes dragons barbus commencent habituellement à démontrer leur coloration typique,vers l'âge de deux ou trois mois.

Longévité:

En captivité, ce lézard peut vivre environ 8 ans, bien que plusieurs  spécimens ayant vécus 10 ans sont recencés. Il est à noter que la plupart des femelles ne dépassent que très rarement les 8 ans puisqu'elles subissent plusieurs pontes durant leur vie, ce qui les affaiblient considérablement.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site